Écriture

J’écris autant que je peu, à la recherche d’un X pour pouvoir, marque rouge sur une carte imaginaire indiquant la position d’un trésor que je ne saurais nommer. A bien y réfléchir, il n’est pas étonnant que je porte le nom d’un esclave en fuite. Eva D Serves. Notez que l’évasion n’est pas la liberté, que je suis toujours ramenée au concret plutôt qu’à ce qu’on crée. Je cherche l’affranchissement des règles, fussent-elles orthographiques. Un jour, un jour peut-être, je pourrai signer fièrement Libérée Serves. Ce jour-là, il n’y aura plus rien à dire. En attendant : Bonjour !

Accès rapide

Splendeur
Receuil légendes oubliées
Receuil rupture

Lire mes textes en lignes :

Romans

Splendeur

Qu’a fait la belle au bois dormant pendant les cent ans où elle est restée endormie ? Pour le dire en une seule question, voilà l’objet de Splendeur.

Aurore s’est – volontairement – piquée le doigt, et depuis, elle rêve. Elle pourrait se réveiller, elle n’en a pas l’intention. Elle crée des mondes que les autres dormeurs peuvent venir habiter. Pourtant, elle commence à douter : et si elle était restée endormie trop longtemps ? Et si son imagination avait fini par devenir une prison, non seulement pour elle, mais pour tous les autres ?

Mon épée traine dans le sol derrière moi. Elle est si longue que sa pointe dessine un trait dans la poussière quand je marche. Je porte un long manteau beige trop grand pour moi, et un chapeau à large bord. Ils n’en ont pas l’air, mais mes vêtements forment mon armure. La fine couche de tissu qui me recouvre est ma seule défense contre ce qui peut surgir de l’ombre. En ce monde, rien n’est jamais prévisible. A chaque nouvelle cavité, l’imagination d’un autre peut me submerger. J’en ai conscience. Trop peut-être. L’environnement autour de moi se modifie au gré de mes émotions.

Déjà, l’air s’assèche, la roche s’effrite. Je suis trop tendue, nerveuse, l’esprit vidé de toute pensée. Je suis entièrement concentrée sur mon objectif. J’ai marché longuement pour arriver jusqu’ici. J’ai traversé de nombreuses grottes : aquatiques, brulantes, vertes, vides, grandes ou petites.

A-sens-eur (en cours)

Dans ses mains, Marc regarde sa nouvelle carte d’identité. Il est citoyen 40 à présent, membre de la première puissance mondiale. Pour lui, c’est une chance inouïe, celle de faire prendre à sa carrière d’ingénieur du verbe un nouveau départ. Oui sauf que, il n’en a peut-être pas envie.

Le soir, dans la Toile d’Eris, c’est sous une autre identité, un autre visage et avec une autre voix que la sienne qu’il s’autorise enfin à tout dire.

Je suis en colère contre ce mot : cadre.

Je ne comprends pas l’attrait qu’on lui prête.

Sérieusement, qui ambitionne d’être une partie de la décoration murale ? Et encore, pas la partie la plus intéressante. Quitte à être cloué au mur, n’aurais-je pas au moins pu être le tableau ?

Nouvelles

Légendes oubliées - Venus d'M

Venus d’M est l’histoire d’une rencontre, ou plutôt d’un croisement.

Elle aussi, je le réalisais, connaissait les corps. Les corps fixes. Elle apprenait avec moi le mouvement. Je faisais le chemin inverse, de l’effervescence vers l’immobilité. Nous nous rencontrions au milieu, au rythme lent d’un été sur la mer Égée.

Recueil légendes oubliées

Nouvelles
Chasseurs de comètes ________ Clem
Le Temple aux mille visages ___ Anne-Laure Guillaumat
Sur le chemin du trône _________ Mélaine Naël Legrand
Vénus d’M. ____________________ Eva D. Serves
Là où tombe la pluie ___________ Célia Chevalier
Le Temps de Niork ____________ Kalo B.
Prière hivernale _______________ Narriaa
Barnabelle et la Princesse _____ Lucie Heiligenstein
Anoupou ______________________ Elena Natrochvili
Terre inconnue ________________ Sully Holt

Illustrations
Machina Su – Marie Ecarlat – Hunted Hunter – Ash-Coloured – Mistéxpi – DICEShimi – Claysws – Aadorah – Gustave Auguste – Myst-A
Couverture par Valuiss

Maison d’édition : YBY Edition

Rupture - Capucine

Comment vous décririez-vous ?
Quand vous avez des décisions à prendre, vous sentez-vous légitimes ?
Vous devez répondre oui.

Recueil rupture, issu du travail de l’atelier d’écriture prélude. Pour chaque textes, quatre contraintes étaient données :

  • Un type de basculement (économique, migratoire, technique ou écologique)
  • Un pronom
  • Une date
  • Un élément narratif (une blessure, ce que j’ai dans la poche, etc)

Préface : Li-Cam

Nouvelles
Capucine ________________________ Eva D. Serves
Le souffle et le cristal ____________ Anthony Teston
Vue d’ici _________________________ Anne Canoville
Raconte-moi les murs, Mamie ! ___ Li-Cam
Le blé qui nous nourrit____________ Michaël Gauthier
Portail 6 _________________________ Nicolas Chanon
Ils ont voté et puis après… ________ Michèle Aunime
Ici, il neige _______________________ Zanzibar

Illustrations : DJtal Humain

Maison d’édition : Watprod